La presse

20 avril 2021 – Numerama : Transphobie en ligne : « On ne s’excuse pas d’exister, ce qui exalte beaucoup d’opposition »

2 mai 2021 – YESSS #38 (épisode sur la presse)

13 mai 2021 – Arte : Transféminisme : la lutte de toutes les femmes

2 juin 2021 – Terrafemina :  « Au programme : des vidéos percutantes et des intervenant·e·s passionnant·e·s, qui décortiquent la transidentité » .

2 juin 2021 – Madmoizelle : « Avec XY Média, les personnes trans reprennent la parole sur les sujets qui les concernent » . 

3 juin 2021 – Stratégies : « XY Média se veut être à la fois une ouverture pédagogique à destination du grand public, avec l’intervention d’expert.e.s dans de courtes vidéos sur le sujet de la transidentité, et également une voix alternative aux discours réactionnaires et transphobes de plusieurs médias français, à l’instar de Valeurs Actuelles qui a récemment défrayé la chronique en titrant sur «Le délire transgenre» » .

4 juin 2021 – Les impactantes

11 juin 2021 – Telerama : Sur YouTube, la représentation des femmes transgenres est un combat

11 juin 2021 – Paulette : « Six jeunes femmes trans décident de se jeter dans le grand bain des médias. Qui de mieux que les personnes concernées pour parler de la cause transféministe, de son actu, de son histoire ? Militantes, travailleuses de l’audiovisuel ou du milieu associatif, elles ne sont pas journalistes mais engagées » .

15 juin 2021 – 20 minutes
https://www.20minutes.fr/arts-stars/medias/3058823-20210615-mois-fiertes-quand-femmes-trans-libres-toutes-femmes-libres-expliquent-fondatrices-media-transfeministe-xy

15 juin 2021 – Urbania :  « UN DISCOURS TRANSFÉMINISTE ACCESSIBLE AU PLUS GRAND NOMBRE « 

18 juin – Radio Parleur : « Rien sur nous sans nous ! » : découvrez XY Média, le 1er média transféministe

12 Juillet 2021 – Tetu :  » La campagne de financement d’XY Media dépasse les espérances « 

22 juillet 2021 – Marie Claire : « La transphobie, une violence qui trouve ses racines dans le sexisme »

3 juin 2021 – Revolution Permanente : « L’objectif, créer un média militant à contre-courant des discours réactionnaires sur les personnes trans, et géré par les premières concernées ».

10 août 2021 – Têtu : « Il y a une chose qui existe dans les milieux militants, dans les milieux politiques, c’est que souvent les minorités on les relègue aux questions qui sont spécifiques à elles. Je trouve ça un peu dangereux. Les femmes vont traiter les questions féministes, les personnes racisées vont traiter juste les questions de race mais par contre tous les autres sujets on va les laisser aux « neutres » : donc aux hommes blancs, cis, bourgeois. Avec XY on arrive à voir des personnes trans qui sont capables non seulement de se réapproprier le discours sur elles-mêmes mais qui sont aussi capables de formuler des discours sur le monde, en tant qu’ensemble politique, en tant qu’ensemble social. On a vu votre perspective, la perspective des cis, la perspective des bourgeois sur ces questions, on va apporter la nôtre ».